2020000
« Version(s) Farmer, sans contrefaçon » 16 artistes chantent le répertoire de Mylène Farmer
Studio 104
Dimanche 22 janvier

Portée par une distribution détonante de 16 artistes de toutes générations confondues, « Version(s) Farmer sans contrefaçon » célèbre joyeusement Mylène Farmer et une kyrielle de tubes qui ont marqué l’histoire de notre pays.

 

Rendre hommage à Mylène Farmer c’est célébrer un répertoire à l’identique de l’hyperpop, à savoir une musique qui se déploie à l’interstice de la musique mainstream et de la musique savante.

 

C’est aussi concrétiser cet élan de reconnaissance (enfin) de générations successives d’artistes qui aujourd’hui revendiquent sans tabou cette influence dans leur inspiration. Mylène Farmer faisait en effet parfois l’objet d’un mépris et d’une indifférence inexplicable auprès de certains medias prescripteurs de tendance. On le sait aujourd’hui, nombre de ses tubes ont marqué de façon imparable les évolutions sociétales de notre pays.

 

Mylène Farmer est bien plus qu’une artiste qui collectionne les records, elle atteste plus que jamais d’une relation au monde libre, attachée aux valeurs de progrès dans une société qui se rêve définitivement inclusive.

 

Juliette Armanet • Benjamin Biolay • Abel Chéret • Fishbach • Bilal Hassani •          Lala &ce • Malik Djoudi • Marie-Flore • Paloma • PR2B • Quasi Qui • Rebeka Warrior • Requin Chagrin • Aurélie Saada • Vendredi sur Mer • Yelle

 

 

Direction artistique : Bastien Dorémus

 

Ce musicien hors pair et élégant aime autant le travail de studio que celui qu’il dirige pour les artistes sur scène. On l’a vu au côté de Christine & the Queens dès ses débuts, directeur artistique des tournées de Charlotte Gainsbourg, il est aussi l’homme son du live de Juliette Armanet entre autres. Amoureux des textures électroniques depuis toujours (il fut aussi l’archange éphémère du tandem Toys) comme des ambiances organiques qui n’ignore rien de la magie des productions mythiques des années 80. Son nom a embelli les productions de Selah Sue, Alex Beaupain, Columbine Saint Dx ou encore Myd…

Il vient de créer son propre label « Chien bleu » dont la première signature n’est autre que l’hyper doué Victor Le Masne. Bastien Dorémus se distingue aussi par son goût de l’aventure lorsqu’on lui propose de réaliser des projets créatifs pour un soir. Depuis trois ans, il est un fidèle compagnon des projets que Didier Varrod lui a proposé : l’hypernuit en janvier 2021 où avec son groupe il assurait pour 100 artistes en plein couvre-feu 5 heures de musiques live. L’année suivante, on le retrouve aux commandes du tribute Dominique A de A à Z. Pour la deuxième édition de l’hyper weekend festival il est au rendez-vous de cette création autour du répertoire revu et peut être corrigé de Mylène Farmer. Il a choisi de travailler avec un trio innovant et futuriste : la jeune productrice Tryphème, le sorcier du son Canblaster (Club Cheval) et le fidèle complice Louis Delorme.

 

 

En partenariat avec le Centre national de la musique

https://cnm.fr/